le mandala de sable

11 octobre 2017

Stage sur les émotions d'octobre 2017 à avril 2018

 

Les émotions

L'émotion est ce qui met l’esprit en mouvement. Comment faire lorsqu'elle se présente à nous ? Les émotions ne sont ni à réprimer, ni à juger et pourtant elles nous entraînent dans des directions confuses.

 

DSC_3177 (2)

 

Identifier les émotions

Comprendre leur fonctionnement.

Se libérer de leur dimension confuse.

Lundi 23 octobre

Samedi 06 janvier

Lundi 19 février

Lundi 26 février

Lundi 23 avril

14h à 17h30

 1, rue des Bruyères 65400 Agos-Vidalos

Tarif 30€

 

Inscriptions Armelle Boyer au 06 33 36 19 68 ou lemandaladesable@gmail.com

 

 

 

 

 

Posté par lemandaladesable à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Stages Fleurs de Bach octobre 2017 à avril 2018

 

Initiation aux Fleurs de Bach

Les fleurs de Bach constituent un système simple, efficace et naturel à base de fleurs, permettant de gérer les émotions passagères ou les états émotionnels négatifs en rétablissant en douceur, l'équilibre et le bien-être émotionnel.

DSC_3322

 

Traverser une période difficile

Potentialiser des traits de la personnalité

Découvrir les fleurs de Bach et leur utilisation

 

 

Samedi 21 octobre

Samedi 23 décembre

Samedi 17 février

Samedi 24 février

Samedi 28 avril

 14h à 17h30

1, rue des Bruyères 65400 Agos-Vidalos

Tarif 30€

 

Inscriptions Armelle Boyer au 06 33 36 19 68 ou lemandaladesable@gmail.com

 

 

 

 

Posté par lemandaladesable à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2017

Les 3 entraînements

Comprenons que nous avons:

  1. notre façon à priori d'appréhender les choses et donc d'agir dans le monde

  2. une direction de l'esprit qui nous fait agir avec beaucoup de force

Il est donc important de prendre conscience jour après jour de nos vues et des directions que nous donnons à notre esprit. On comprendra alors le pourquoi de nos paroles et de nos actes. On pourra, par 3 entraînements, acquérir une vue plus juste des situations et donner une direcion plus bénéfique à notre esprit, afin d'avoir des paroles et des actes eux aussi plus justes et bénéfiques.luneCe qui m'apparaît n'est pas la réalité...

On va donc agir sur la direction : on va souhaiter être plus bénéfique, être plus juste. Cela devient l'intime conviction que c'est notre intérêt de souhaiter nous diriger dans cette direction. On peut se rappeler ce souhait le matin au réveil, le soir au coucher, avant de méditer, dans les situations quotidiennes. Cette direction doit nous imprégner.

Cette direction va nous motiver à étudier et à méditer.

Nous entrons dans le processus vertueux des 3 entraînements: l'étude, la méditation et la réflexion dans la vie quotidienne.

L'étude et la méditation vont nous permettre d'acquérir une vue moins filtrée, plus ouverte, plus détendue, plus vaste. L'étude nous donne des connaissances théoriques et nous permet en groupe de clarifier les doutes. La méditation, en posant le mental, permet une intégration plus profonde et une lucidité.

La réflexion issue des expériences de la vie vont nous permettre de nous confronter à la réalité, d'y voir nos progrès et nos manques. Nos progrès comme nos manques nous motivent à poursuivre le chemin, à étudier et à méditer davantage.

 

Posté par lemandaladesable à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2017

Mercredi 20/09 et vendredi 22/09 et suivants...

L'étude

La sagesse n'est pas inaccessible. Comme pour gravir un sommet, on avance peu à peu, on s'entraîne tout en avançant. En prenant de la hauteur, la vue change...

20170906_084933

 

Trois entraînements permettent de dévoiler petit à petit la sagesse et la bienveillance qui composent notre nature fondamentale.

Dans les prochains ateliers, nous verrons en détail comment mettre en oeuvre ces trois entraînements, que sont : l'étude, la réflexion et la méditation... et nous passerons à l'action avec des exercices pratiques.

 

Posté par lemandaladesable à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2017

Mercredi 06/09 et vendredi 08/09

 

Les ateliers d'étude et de méditation commencent cette semaine : mercredi 06 septembre de 18h15 à 19h45 et vendredi 08 septembre de 20h à 21h30. Nous commencerons très fort, en étudiant comment nos actions sont toutes motivées par une direction que nous donnons à notre esprit... et que cette direction, consciente ou non, vient d'une vue à priori que nous avons de la réalité. Apportez votre cahier de notes et votre stylo !

 

On a tous une vision à priori, une vision qui nous est propre, conditionnée par notre éducation, nos tendances, nos connaissances. Cette vision conditionne notre manière de percevoir le monde, les situations, les autres, nous-même. Elle conditionne aussi notre manière d'agir dans le monde. Alors que les choses sont composées, impermanentes et interdépendantes, nous les percevons comme des entités d'un bloc, permanentes et indépendantes. Chaque jour, nous faisons l'expérience de l'impermanence et de l'interdépendance  et pourtant nous agissons comme si tout était permanent et indépendant. Ensuite nous nous étonnons de ne pas trouver le bonheur...

 

DSC01308Si je n'ai pas d'attentes en retournant dans ce refuge, alors je vivrai pleinement le moment présent sans référence au passé, sans projection sur l'avenir.

 

Posté par lemandaladesable à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 août 2017

Les signes de progrès dans la méditation

1. L'esprit est moins agité

a) Je repère les émotions et les circonstances qui les font naître plus tôt

b) Je comprends le processus d'apparition des émotions
c) Je ne suis (du verbe suivre) plus mes émotions

Conclusion : Je suis moins pris par les émotions.

 

2. L'apparition des qualités


En parvenant progressivement à moins suivre nos tendances, nous serons moins agité, moins distrait de nos qualités qui pourront avoir un espace pour s'exprimer. C'est l'histoire du loup blanc et du loup noir.

L'approfondissement de l'étude nous donnera une direction de plus en plus claire sur les qualités à nourrir.

Conclusion :

Mon état d'esprit est plus ouvert.
La vie devient plus facile pour moi.

 

3. La motivation augmente

Les petits progrès dans ma vie quotidienne me motivent.

Les petits progrès dans mon attention pendant les sessions me motivent.
Je pense de plus en plus souvent à méditer, à me connecter à ma sagesse et à ma bienveillance.

 

4. La vision change

a) Grâce à la méditation, on obtient le discernement ordinaire ou commun: clarté et intelligence.

b) En dirigeant ces qualités un autre discernement prendra place : un discernement supérieur qui nous fera percevoir la nature des choses telles qu'elles sont.

souci

Un souci ? Avec la méditation, les soucis deviennent des champs d'expériences... No souci!

 

Posté par lemandaladesable à 10:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les difficultés dans la méditation

1) Les difficultés font partie du chemin.

2) Elles sont l'occasion de nous accepter avec nos insuffisances (bienveillance envers nous-même).

3) Ne pas fuir, continuer de méditer (contrer l'habitude d'éviter le désagréable en le fuyant).

 

RIMG0925

                                                                                  (photo Jeanne Boyer)

Problème n°1 : la somnolence

a) Ne pas faire de repas copieux avant la méditation.

b) Vérifiez la température de la pièce.

c) Prenez une grande inspiration, bloquez et expirez doucement. Recommencer jusqu'à ce que ça passe.

d) Compter les cycles, raccourcir le nombre de cycles.

e) Raccourcir les sessions.

f) Portez votre attention sur les sensations, les effets sur la pensée.  Cette vigilance investigatrice fera s'évaporer la somnolence.

g) Allez dormir, faites une pause, prenez une douche, buvez un verre d'eau...

 

Problème n°2 : la souffrance physique

La douleur est inévitable, la souffrance non.

a) Réduire la douleur si c'est possible.

Consultez un médecin, un ostéopathe, se masser, avoir un bon coussin, faire des exercices préparatoires.

b) Ne pas s'impliquer.

Grattements, toux, fourmillements... Le système nerveux se relaxe. Elles n'ont pas de signification particulière. Observez leur apparition et leur disparition.

c) Prendre la douleur comme objet de méditation.

Deux choses coexistent : la sensation (douleur) et la résistance à la douleur (physique et mentale). Vous pouvez alors fusionner avec la douleur et la ressentir comme une sensation expérimentale.

d) S'entraîner sur des petites douleurs.

e) Quand vous bougez, faites-le avec lenteur et en observant les sensations.

f) N'ajoutez rien, ne retirer rien. Ne gâchez pas l'expérience pure avec des concepts.

 

Problème n°3 : l'agitation

L'agitation peut prendre plusieurs formes et peut avoir plusieurs causes.

a) Images fortes : changez votre emploi du temps. Méditez d'abord, lisez ou allez au cinéma ensuite

.b) Conflits, conversations : analysez d’abord, méditez ensuite.

c) Tracas, soucis: écrivez les pensées obsessionnelles.

d) L'inconscient fait surface : observez ce qui apparaît. Cela va disparaître tout seul.

e) cycle, planètes: aucune cause, sinon une alternance cyclique d'agitation et de calme. Observez leur apparition et disparition.

f) L'ennui: l'attention consciente ne s'ennuie jamais. S'il y a ennui, c'est que vous conceptualisez. Observez l'ennui.

g) La résistance à la pratique: mettez de la douceur et du plaisir dans la pratique.

 

Conclusion

La cause des difficultés est l'inconstance.
Les difficultés disparaissent quand on pratique tous les jours de manière constante.

Simplifier notre vie. Exemple du yogi et du buisson d'épines.

Étudier. Les choix de vie se font sur les certitudes.

 

Posté par lemandaladesable à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Comment fait-on pour méditer ?

  1. L'environnement

a) un lieu calme où l'on n'est pas dérangé.

b) peu de stimulations sensorielles.

c) des objets pour établir une atmosphère propice.

d) s'asseoir chaque jour au même endroit pour développer une habitude.

RIMG1955

  1. Le corps

Les 3 buts de la posture :

  1. sensation stable dans le corps.

  2. l'immobilité physique.

  3. rester assis longtemps sans douleur, sans tension musculaire, sans somnolence.

Vêtements amples et doux.

La posture en 7 points.

  1. L'esprit

a) relâcher les tensions avant la pratique.

b) revenir à sa motivation.

c) fixer son attention sur le souffle et revenir quand on est distrait.

d) compter les cycles de respiration.

e) un état d'esprit particulier : l'esprit « frais », conscient, présent, alerte.

f) apprentissage répétitif, sans record.

 

Posté par lemandaladesable à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nous sommes distraits de nos qualités

Nous avons regardé ce qu'est la distraction dans la vie quotidienne.

Bien sûr, il y a les distractions extérieures, importantes dans notre société.

Il y a les distractions intérieures c'est à dire l'activité du mentale,qui vient de l'habitude de lui laisser beaucoup de place, de « faire quelque chose » de nos pensées.

Les raisons de cette habitude sont notre fonctonnement humain ordinaire, ainsi que notre fascination pour l'intelligence de nos pensées, la vérité de nos pensées, la créativité de nos pensées. On se laisse facilement emporter par nos pensées.

Puis nous avons compris que cette activité mentale n'est pas la même pour tous, elle prend des « couleurs » différentes : nos pensées et nos émotions naissent dans le sillon de nos tendances.

Dans notre esprit, nous avons tracé des chemins de réponse aux situations et l'esprit suivra toujours ces mêmes chemins si nous ne faisons rien. C'est l'exemple du champ de blé.

Nous sommes distraits de notre sagesse et notre bienveillance fondamentales par ces « obnubilations » répétitives et profondément ancrées. Elles sont comme des intentions cachées.

Nous avons donné un élément de réponse pour quitter nos tendances néfastes : la première étape est de les voir, de les repérer, de les connaître, de plus en plus clairement... d'où l'intérêt de méditer pour acquérir plus de clarté !!

arc en ciel

Posté par lemandaladesable à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La méditation: un entraînement à la non distraction

Méditer c'et s'entraîner à la non distraction. Je focalise mon attention sur mon souffle.

Quand je me laisse emporter par les mouvements de l'esprit, je ramène simplement mon attention sur le souffle.

Revenir encore et encore sur le souffle, c'est cela méditer.

DSC01162

Nous avons vu que la distraction dans la méditation est :

. une chaîne de pensées ;

. les jugements sur la méditation : « je suis calme » ou bien « je suis agitée ».

 

Une pensée ou une image ou une perception, ce n'est pas une distraction,

puisque méditer c'est justement voir cela, voir ce qui s'élève dans l'esprit.

Par contre, « en faire quelque chose » est une distraction.

Le propos est de laisser apparaître et disparaître sans saisir, sans juger, sans en faire une histoire.

 

Pour ne pas être distrait pendant la méditation, nous cultivons deux capacités de l'esprit :

  1. « Drenpa » en tibétain, c'est l'attention, le rappel, la souvenance.

Je me souviens de ce que je dois faire pendant la méditation, c'est à dire ne pas saisir, revenir au support de la respiration.

  1. « Sheshin » en tibétain, c'est la vigilance, la conscience.

On est présent à ce qui se passe pendant la méditation, on perçoit les mouvements de l'esprit, on perçoit les changements dans la qualité de la méditation (par exemple je sens que je m'endors).

Plus je cultive le rappel (Drenpa) plus ma vigilance (Sheshin) augmente.

Plus je m'entraîne à ne pas suivre et à revenir, plus je suis conscient de ce qui se passe dans mon esprit.

 

 

 

 

 

 

Posté par lemandaladesable à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]